Light Novel

 Un "light novel" est une sorte de roman (ou "nouvelle") mais en plus petit et sur plusieurs volumes. C'est une forme d'écriture prisée au Japon qui, de plus en plus, sert de base pour des mangas et/ou des animes voir même des jeux vidéos. Parmi les plus connus, on peut citer Sword Art OnlineSuzumiya Haruhi, ou encore Re:Zero Ce sont tous des light novels qui ont été adapté en manga ainsi qu'en anime du fait de leur grande popularité.

 

 

rezero

 
Les light novels sont souvent plus faciles et agréables à lire du fait qu'ils sont écrit de manière plus simple car ils visent un public jeune. Chaque volume est relativement court (on parle de 50'000 mots, dans les faits on dépasse rarement les 250 pages au format A6). De plus, ils contiennent généralement des illustrations réalisés par un artiste.(ci-après, Ito Noizi).

haruhiUS

Un extrait de "La mélancolie d'Haruhi Suzumiya" version US  

L'intérêt de ces petits romans, c'est qu'étant donné qu'ils constituent la base et l'origine d'une série donnée, ils contiennent une foule d'informations supplémentaires qui ne sont pas présentes dans les adaptations. Il est évident qu'on ne peut pas faire rentrer tout un roman dans un manga qui se doit d'avoir des chapitres relativement courts. On peut donc apprendre des choses supplémentaire sur une série qui nous plait. 

D'autant que ce format plaira d'avantage à certaines personnes qui préfèrent les romans aux BDs/mangas pour des raisons qui leur sont propre. Ces personnes peuvent donc elles aussi découvrir des histoires riches en évènements et avec des personnages bien définis. Ils sont aussi écrit de manière plus agréable qu'un livre littéraire classique. 

Des magazines organisent des concours pour découvrir de nouveaux talents. Les gagnants peuvent pré-publier leurs oeuvres dans le magazine en question avant d'obtenir une édition reliée. Le "Dengeki Novel Prize" (le plus grand prix du Japon en la matière) reçoit 7'000 manuscrits chaque année mais seuls 3 gagnants sont désignés. Les prix sont respectivement de 1 million de yens ( 11'900.-- CHF), 500'000.-- yens (6'000.-- CHF) et 300'000.-- yens ( 3'580.-- CHF). Le premier reçoit en outre le droit d'être publié dans Dengeki Bunko et on lui adjoint un artiste pour illustrer son histoire.

En 2007, on estimait que le marché des light novels au Japon représentait environ 20 milliards de yens (soit un peu plus de 182 millions de francs suisses au cours d'aujourd'hui) et 30 millions de copies vendues. Dix ans plus tard, on parlait de 30.1 milliards de yens (soit un peu moins de 274 millions de francs suisses).
 
Si le genre a assez vite conquis les USA, il a pourtant fallut pas mal d'années pour qu'on puisse enfin voir des Light Novel en France (et donc par extension en Suisse Romande et en Belgique vu que nous faisons partie du marché français). Hachette avait décidé de publier les romans d'Haruhi Suzumiya en France. C'était une bonne idée sauf qu'ils avaient supprimé la couverture d'origine ainsi que les illustrations internes. Le public n'avait pas répondu présent car ils voulaient l'oeuvre originale traduite, pas un autre produit qui se trouve avoir le même texte. Il ne faut pas traiter un light novel en plusieurs volumes (21 pour Shakugan no Shana par exemple !) comme un roman en 1 ou 2 volume(s).
 
Cet échec avait refroidit les ardeurs des éditeurs jusqu'à ce que la société Ofelbe voit le jour en 2014 (créée par les propriétaires de Ototo Manga). Ils ont appris des erreurs du passé et nous ont proposé de magnifiques éditions de Spyce and Wolf, DanMachi ou Overlord. Si vous aimez lire, vous pourrez donc retrouver des histoires longues et travaillées traduites en français.
 
Bonne lecture ! 

Overlord 1 Jaq

    SPICEtome1

 

 

 


Imprimer   E-mail