Musique et marketing

Avez-vous remarqué que la bande originale des séries TV japonaises ont parfois une plus grande présence qu’un simple fond sonore ? S’il est vrai qu’en occident le principe est souvent “ une bonne bande son ne se remarque pas” au Japon c’est souvent tout le contraire.

C’est la compositrice de talent Yuki Kajiura qui, à mon humble avis, a popularisé ce phénomène avec les bandes son des séries dont elle s’est occupée : .hack//SIGN, N O I R,  Madlax, Mai HiME, Tsubasa RESERVoir CHRoNICLE, ... Dans ces séries, la musique devient elle- même une actrice de l’histoire : elle sert à faire passer un message, à expliquer ce qui se passe de la même manière qu’un personnage ! C’est certes plus compliqué à réaliser mais cela comporte des avantages pour les producteurs :

  • Les bandes originales sont proposées en CD et les gens achètent ! (les CDs de K-On! par exemple sont systématiquement aux sommets des charts japonais lors de leur sorties, ça en fait des Yens tout ça ...)
  • Par la suite, le fan qui écoute sa play-list se rappelle de la série uniquement parce qu’il a entendu la musique d’un passage particulier de celle-ci : revisionnage de série ou mieux encore, achat de produits dérivés !
  • Une bonne bande son devient ainsi un argument marketing ainsi qu’un moyen de se démarquer des autres.

Les artistes de leurs côtés sont également ravis parce qu’ils peuvent créer des musiques et chansons de manière bien plus libre que s’il fallait faire attention de ne pas se faire remarquer. Quand aux  fans, ils sont ravi d’acquérir de belles musiques pour agrémenter leur bibliothèque (et puis ça change de ce qui sort en ce moment en France....)

Il faut savoir que de nombreux doubleurs et doubleuses japonais savent très bien chanter et ont même parfois des carrière solo qui n’ont rien à voir avec des séries TV. Il est même devenu courant de demander à des chanteuses d’interpréter les génériques d’une série TV. Ainsi Nana Kitade a chanté le générique de Full Metal Alchemist (pour n’en citer qu’un) alors qu’Hitomi Kuroishi a interprété plusieurs morceaux pour Code Geass. Deux exemples parmi tant d’autres ....

Toujours dans cette optique de pouvoir vendre des CDs aux fans, des producteurs ont commencé à insérer des groupes de musique dans les séries. Ainsi, dans Angel Beats par exemple, Yuripe utilise un groupe de rock pour faire diversion : le single des morceaux joués à cette occasion vient de sortir ! Idem pour le fameux  “God Knows” joué par Haruhi Suzumiya lors du spectacle de l’école (épisode 12 saison 1).

godknows

Plus fort encore : afin de permettre aux compositeurs de faire entendre leurs chansons sans qu’ils aient besoin de faire appel à des maisons de disques et/ou des interprètes, un programme a été développé, son nom : Vocaloid 2. Le principe est à la fois simple est compliqué. Conçu par Yamaha corporation, le programme permet à quiconque d’y introduire le texte ainsi que la musique de son choix pour qu’un personnage virtuel se charge ensuite de chanter ce qui a été introduit !

Pour la première version, c’est la voix de Saki Fujita qui fût utilisée comme base. Ils décidèrent aussi de créer une mascotte en la personne de Miku Hatsune. C’est elle qui chante les textes qui sont introduits et traités par le programme.Mais les créateurs de Miku n’imaginaient pas un succès pareil : des milliers de vidéos sont créées grâce à leur programme et Miku devient très vite une véritable star avec ses fans et ses produits dérivés.

miku

Non seulement on ne compte plus le nombre de clips et musiques chanté par elle mais elle est entrée dans la culture populaire par le biais de références dans les séries TV, de figurines et même de sa propre série et son jeu PSP ! Faut dire qu’elle est mignonne cette petite...

Par ailleurs, un concert holographique a été organisé dans lequel, le public a pu assister à un concert live des Vocaloids. Si les musiciens étaient bien présent sur scène en chaire et en os, Miku et Megurine étaient projetées grâce à un système sophistiqué de projecteurs qui donnait vraiment l’impression que les deux idoles étaient bel et bien présentes sur scène. Inutile de dire que l’évènement a connu un énorme succès.

Dès lors, on assiste à la curieuse situation où des musiques sont vendues non pas parce qu’elles ont été réalisées par tel ou tel ou pour leur qualités mais avant tout parce qu’elles sont chantées par Miku Hatsune ou Megurine Luka .... qui ne sont au final que des programmes informatique !

 luka

Ci-dessus, une évolution du programme Vocaloid qui peut chanter en anglais, personalisé par Megurine Luka 


Imprimer   E-mail