Tanabata

La fête tanabata trouve son origine en Chine mais elle est également fêtée dans d'autres pays asiatiques. La date exacte varie entre juillet et août. En général, on la fête le 7ème jour du 7ème mois du calendrier lunisolaire. Par exemple, en 2019 la date de cette fête était le 7 juillet.

La partie principale est l'inscription de voeux sur des petites feuilles de papier (tanzaku). La tradition veut que ces voeux soient ensuite attachés à des tiges de bambou qui seront ensuite jettés au fleuve ou brulés. Le but étant que les voeux parviennent aux étoiles Véga et Altaïr qui se trouvent respectivement à 25.3 et 17 années-lumières de la Terre.

tanabata

L'étoile de Véga est assimilée à Orihime, fille du dieu du ciel Tentei. Orihime est tellement occupée à réaliser des vêtements pour son père qu'elle n'est pas l'occasion de rencontrer des hommes, ce qui attriste son père. Un jour, il lui présenta Hikoboshi (associtié à l'étoile Altaïr). Les deux tombent sous le charme l'un de l'autre et se marient promptement. Le père d'Orhimie est d'abord heureux que sa fille ait trouvé le bonheur mais quand le nouveau couple commence sérieusement à manquer à ses obligations, il tente de les séparer en plaçant la voie lactée entre eux (rien que ça !).

Orihime supplie alors son père de laisser se voir au moins une fois par année, ce que son père accepte. La fête de la tanabata est donc celle pendant laquelle Orihime et Hikoboshi peuvent finalement se revoir.


 Source.


Imprimer   E-mail